A quoi va servir le tout nouveau diagnostic immobilier DPE ?

Le nouveau diagnostic immobilier de performance énergétique est aujourd’hui plus clair et bien plus concis dans la présentation des données relatives à la consommation d’énergie d’un logement particulier. Après avoir eu un faux départ en juillet, le nouveau DPE est désormais bien actif et appliqué. Celui-ci analyse bien plus précisément l’isolation d’un bien et vérifie par exemple :

  • si les murs subissent des déperditions ;
  • les huisseries ;
  • le type de chauffage ;
  • la ventilation utilisée.

Tous ces éléments ne doivent pas échapper au diagnostiqueur immobilier, les matériaux de construction ou encore le double vitrage.

La chasse aux passoires thermiques est lancée

Le gouvernement souhaite s’attaquer aux logements trop énergivores et ainsi pousser les propriétaires à réaliser des travaux d’isolation. Le DPE est donc devenu un document essentiel pour alerter les futurs acquéreurs lorsqu’un bien est énergivore. Le nouveau DPE est donc bien plus fiable que l’ancien, la loi fait ainsi la chasse à ces logements trop gourmands en énergie. Ceux-ci seront par ailleurs interdit à la location à partir de 2025. Cette transition énergétique est ainsi lancée aujourd’hui afin de réduire ces logements et aider les propriétaires avec des dispositifs d’aide pour financer les travaux d’isolation. La nouvelle version du DPE contient près de 10 pages avec des codes couleurs spécifiques et différents schémas permettant de montrer les parts en pourcentages pour chaque déperdition thermique. Des recommandations sont ainsi présentées et mises en avant sur le document technique. Le nouveau DPE permet ainsi de notifier à d’éventuels acquéreurs qu’un logement est plus énergivore qu’un autre.

Un nouveau DPE qui change la donne en matière de location

En 2025, les biens qui seront énergivores ne pourront plus être loués par leurs propriétaires respectifs. Ceux-ci devront engager des travaux de rénovation afin de mieux isoler le logement pour de nouveau le placer en location. Cette loi permettra de lutter contre les passoires thermiques et ainsi contraindre les propriétaires à engager des travaux efficaces pour mieux isoler les logements. Une prise de conscience essentielle dans un monde ou le réchauffement climatique est au cœur même des principales préoccupations. Des solutions rapides doivent être trouvées afin de diminuer celui-ci dans les années à venir.

Quelles mesures pour obtenir une meilleure note ?

Le nouveau DPE est donc bien plus sévère vis-à-vis des logements énergivores. Certains appartements se retrouvent même en G après le lancement de cette toute nouvelle mouture. Des solutions existent cependant afin d’améliorer la note des passoires thermiques. Des travaux d’isolation peuvent être lancés afin de gagner des points et obtenir une bien meilleure note. L’isolation peut démarrer par une analyse complète réalisée par un expert en bâtiment. Celui-ci pourra réaliser une étude des principales déperditions thermiques et conseiller au propriétaire les travaux de rénovation à réaliser.

Le bilan énergétique d’un logement permettra d’aiguiller chaque propriétaire dans les différents travaux qu’il devra mener afin de mieux isoler le logement en question. Ceux-ci seront essentiels afin d’abaisser la consommation d’énergie nécessaire pour chauffer efficacement le bien, mais également ainsi obtenir une bien meilleure note au nouveau diagnostic DPE. Vous souhaitez réaliser votre diagnostic de performance énergétique DPE à Grenoble ? Faites appel à l’entreprise Alpes Habitat Expertises afin d’obtenir un devis.

S'inscrire à notre newsletter

Explorez plus d'actualités