Comment constituer son dossier de prêt immobilier ?

Pour bénéficier d’un prêt immobilier auprès de votre banque, constituer un dossier est obligatoire pour accompagner votre requête. Celui-ci est important dans la mesure où les informations qu’il contiendra détermineront la réponse de votre banque. Pour cela, il est impératif de n’oublier aucun document dans la constitution dudit dossier. Alors, comment est-ce qu’il faudra s’y prendre ? Découvrez dans cet article tout ce que vous avez besoin de savoir à ce sujet.

Inclure vos documents personnels

Ces documents peuvent vous paraître évidents, mais ne devront pas être négligés pour autant. Ainsi, pour la constitution de votre dossier bancaire immobilier, il vous faudra fournir à la banque toutes les informations vous concernant. Il s’agira :

  • De la pièce d’identité (carte d’identité ou passeport) ;
  • D’un justificatif de votre situation familiale (livret de mariage, livret de famille, certificat de pacs) ;
  • D’un justificatif de domicile (facture de téléphone, d’électricité ou d’eau).

Cependant, si vous vivez chez quelqu’un, le justificatif de domicile devra être remplacé par une attestation signée par celui-ci. Par ailleurs, si vous demandez l’emprunt ensemble avec votre conjoint, il/elle devra fournir les mêmes documents personnels que vous.

Fournir les justificatifs de ressources et de revenus

Il s’agit ici des documents les plus importants de votre dossier. Comme précédemment, si vous empruntez à deux, votre co-emprunteur devra aussi fournir ces mêmes justificatifs. Il faudra donc ajouter :

  • Vos trois derniers bulletins de salaire ;
  • Vos trois derniers relevés de compte ;
  • Vos deux derniers avis d’imposition ;
  • Des justificatifs d’un éventuel apport personnel (plan épargne logement, prêt familial, donation ou héritage, etc.).

Plusieurs éléments seront analysés à travers ces documents comme votre capacité d’épargne, vos débits ou l’existence d’éventuels crédits. En gros, ce traitement de dossier permettra à la banque de vérifier l’état de vos comptes, mais également de s’assurer de votre bonne gestion. Il sera donc désavantageux pour vous d’avoir des charges fixes trop importantes ou des comptes à découvert. Toutefois, si vous avez des crédits en cours, il faudra fournir des documents indiquant les mensualités qu’il vous reste à payer.

Les documents liés à votre acquisition immobilière

Enfin, il faudra fournir à la banque des documents sur votre projet immobilier puisque c’est de cela qu’il s’agit. Cependant, dans ce volet, les documents varient en fonction du type de bien immobilier à acquérir. Dans le cas de l’achat d’un logement neuf, il vous faudra présenter l’avant-contrat signé.

Si par contre, vous envisagez de construire, il vous faudra fournir un plan de construction associé à un devis estimatif. Ceci permettra au banquier d’évaluer à son niveau, le coût du projet. Aussi, il faudra ajouter à tous ces documents, la promesse de vente ou le compromis de vente signé. Toutefois, ce document devra contenir une clause d’annulation de l’achat dans le cas où le prêt vous serait refusé. Il est fortement conseillé de veiller que cette clause apparaît bien, car il y va de votre intérêt.

Enfin, si vous achetez un logement ancien, il faudra penser à fournir un devis estimatif du coût des travaux, mais aussi des informations sur l’âge du logement et un diagnostic technique sur son état.

S'inscrire à notre newsletter

Explorez plus d'actualités