Sélectionner une page

La quasi-totalité des ménages désire avoir leur propre résidence pour y habiter ou du moins pour louer à des tiers. Cependant, quand on pense à ce projet, une question vient inéluctablement à l’esprit : où puis-je trouver une aide financière pour boucler le financement de mon premier logement ? Si cette question est restée un casse-tête pour vous jusqu’à ce jour, alors vous serez heureux du contenu de cet article, car il fait le point des aides financières qui devraient vous soulager.

Le prêt à taux zéro (PTZ)

Ce prêt aidera davantage les ménages qui ont un faible revenu ou un revenu intermédiaire. C’est un crédit entièrement gratuit, car vous n’aurez pas à payer d’intérêt sur le montant octroyé. La présente aide financière peut financer jusqu’à 40% de votre achat de bien immobilier et est remboursable sur 20 à 25 ans. Pour en bénéficier, vous devez être sur le point d’acheter pour la première fois une résidence principale. Aussi, vous aurez ce prêt si vous décidez de transformer un local qui existe déjà en logement. Pour en savoir plus sur la fiscalité immobilière, notez que le montant à emprunter va tenir compte de la zone où se situe le bien. Aussi, il tiendra compte du coût de l’opération et du nombre de personnes qui vont occuper le logement. En dehors de ces conditions, ceux qui veulent investir dans l’immobilier ancien doivent réaliser les travaux inhérents à l’utilisation du bien pour au moins 25% du montant global de cette opération. Ils pourront ainsi profiter de ce prêt.

Le prêt action logement

Le prêt action logement est une aide financière portée par votre employeur via la société dans laquelle vous travaillez. Pour bénéficier de ce prêt, l’entreprise doit avoir plus de 10 travailleurs et ne doit pas être une entreprise agricole. Ce prêt vous permet d’acquérir un logement neuf ou ancien, de transformer des locaux en habitation. Le présent crédit est accordé à un taux préférentiel compris entre 0 et 1% et remboursable sur 20 ans. Notifions que le montant de ce prêt ne peut excéder les 30% du coût du projet. Ainsi, vous pourrez emprunter jusqu’à 25000 € avec un minimum d’emprunt de 7000 €. Avec ce taux et cette échéance, vous n’aurez aucune difficulté à rembourser votre prêt.

Les aides des collectivités locales

La localité, la commune ou le département dans lequel vous voudrez investir peut également vous aider financièrement via des prêts subventionnés. L’aide peut consister à ne pas prélever de taxe foncière chez vous pendant un temps donné. Cette aide est relative à chaque collectivité. À Paris par exemple, il existe le Prêt Paris Logement qui aidera les Parisiens à acheter leur première résidence principale. L’une des conditions pour en bénéficier est que les bénéficiaires soient résidents dans la ville depuis plus de 12 mois. Pour savoir comment cela se passe dans votre ville, vous devez vous rapprocher de votre mairie.

Le prêt conventionné (PC)

Ici, ce prêt ne vient pas directement de l’État, mais d’un établissement financier qui a un accord avec le gouvernement. Avec cette aide, vous pouvez investir dans l’immobilier locatif qui doit être utilisé comme résidence principale par votre locataire. Aussi, vous pouvez investir dans l’achat d’une résidence principale sans la louer. Le taux d’intérêt est plus important dans le cas présent, car il peut atteindre les 3,55%. L’avantage ici est que ce prêt peut vous aider à financer entièrement l’achat de votre bien et il est remboursable sur 5 à 35 ans.